détecter la mérule

Comment reconnaître la mérule ?

Qu’est-ce qu’une mérule ? 

Qu’est ce que la mérule ? Définition

La “mérule pleureuse”, également appelée “mérule pleureur” ou “lèpre de bois” est une espèce de champignons, qui s’attaque au bois. Pourquoi cet appétit pour le bois ? Tout simplement car la mérule est une espèce lignivore, c’est-à-dire qu’elle s’alimente de ce dernier.

 Généralement ce champignon se développe dans des espaces :

  • obscures
  • non ventilé
  • avec un fort taux d’humidité du bois
  • une température entre 20°C et 26°C

A quoi ressemble la mérule ?

Selon son environnement, la mérule se manifeste sous différentes apparences.

  • Dans des espaces plutôt obscures, elle va prendre un aspect cotonneux, blanc ou grisâtre.
  • Lorsqu’elle est en contact avec de la lumière, on y voit apparaître des plaques jaunâtres à marron.
reconnaître la mérule 

 

Quels sont ses dangers ?

Un champignon destructeur

La mérule est un véritable glouton du bois, En effet, il ne fait pas uniquement que le contaminer,  il le mange (plus exactement la cellulose qui le compose). Charpente, escalier, plancher, plinthes, lambris, tout y passe. Sa prolifération est rapide !

Les risques encourus sont donc importants pour la structure de l’habitation. Dans les cas les plus extrêmes, cela peut mener jusqu’à un effondrement.

Dangers pour la santé

En cas de contact prolongé, et pour les personnes déjà fragilisées, la mérule serait responsable de plusieurs troubles :

  • crise d’allergies
  • irritations
  • respiratoires (asthme, bronchites)

Afin de limiter son développement, il est primordial de savoir reconnaître les premiers signes de la mérule.

 

Comment reconnaître la mérule dans une maison ?

Il est important de souligner que les habitations de certaines régions de France sont plus susceptibles d’être touchées par ce champignon. En effet, les régions les plus concernées sont le Nord et le Grand Ouest de la France. En réalité, tout bois concentrant un taux élevé d’humidité est emproi à une infestation et ce, même dans une zone considérée à faible risque.

L’apparence du bois et tâche d’humidité

Afin de détecter la mérule, il est notamment nécessaire d’être attentif aux boiseries de l’habitation.

Un bois infecté aura tendance à se déformer et à gonfler. Cela se traduit notamment par des boursouflures, effritements, ou gondolements anormaux des murs ou planchers.

De même que l’apparition de fissures et de tâches d’humidité peuvent être un bon indicateur. Il faut savoir que ce champignon à la capacité de transporter l’eau nécessaire à son développement.

L’odeur dégagée par le champignon

Dans certaines situations, la mérule peut dégager de fortes odeurs de champignons ou de moisissures facilement réparables dans l’intérieur d’une habitation.

Le développement de la mérule

Au fil de son développement la mérule laisse différents indices sur son chemin.

Au départ de sa progression, elle forme des filaments fin, semblables à une toile d’araignée, qui s’étendent sur les surfaces de son passage, formant au fil du temps une couche duveteuse.

Par la suite, des tâches blanches, puis brunes, ou marrons apparaissent sur le bois. Une réaction due à la dégradation de la cellulose par la mérule, lui donnant cet aspect. C’est ce qu’on appelle la pourriture cubique.

 

Que faire lors de la détection de la mérule dans une habitation ?

Dès que vous avez détecté ou avez une suspicion de présence de ce nuisible dans une habitation, nous vous conseillons de contacter un professionnel pour la réalisation d’un diagnostic mérule

Cela vous permettra d’identifier toutes les zones de l’habitation touchées par le champignon.

Le Cabinet Loisy, expert en diagnostic immobilier à Angers, Saumur et Pornichet, vous accompagne dans vos démarches !

Contacter diagnostiqueur immobilier